André Azoulay

AA sAndré Azoulay occupe les fonctions de Conseiller de S.M. le Roi du Maroc, depuis 1991 après une longue carrière au sein du Groupe Paribas à Paris (1967 et 1991).

En sa qualité de Conseiller du Souverain, d’abord auprès de feu S.M. le Roi Hassan II (1991-1999) et depuis cette date aux côtés de S.M. le Roi Mohammed VI, André Azoulay a notamment contribué à la mise en œuvre du programme de réformes économiques et financières, appliqué avec succès par le Royaume du Maroc.

Apportant chaque fois que nécessaire sa contribution au suivi du processus de paix au Moyen-Orient et à la mise en œuvre de différentes initiatives contribuant à une logique de réconciliation entre Juifs et Musulmans, André Azoulay a de tout temps milité pour la paix et le dialogue entre le monde arabo-musulman et la communauté juive, en Europe, aux Etats-Unis, au Maroc.

Membre du Groupe de Haut Niveau des Nations-Unies pour l’Alliance des Civilisations, A. Azoulay a présidé la Fondation Euro-Méditerranéenne Anna Lindh (2008-2015) et il est à la tête de la Fondation des Trois Cultures et des Trois Religions (Séville) Il est également l’un des Fondateurs du projet Aladin qui depuis Paris, travaille à la restauration de la confiance entre le monde arabo-musulman et l’espace occidental et en mars 2016, il a été élu président de l’Institut Pierre Mendès France à Paris.

Avec son épouse Katia, née comme lui à Essaouira et qui a publié deux ouvrages sur cette ville, A. Azoulay s’est attaché à la promotion et à la relance de la ville en y développant une approche originale et réussie de croissance durable, à partir de son patrimoine culturel et artistique mis au service du métissage des cultures et des religions.

Membre de l’Académie Royale du Maroc, de l’Académie Royale d’Espagne pour les Sciences Economiques et Financières et de l’Académie Européenne des Sciences et des Arts, André Azoulay est Commandeur dans l’Ordre du Trône (Maroc) et il est titulaire de nombreuses distinctions internationales.